Activités Locales

Relation avec la commission locale d’Information (CLI) du CNPE de Gravelines :

Le Groupe régional Sfen est représenté à la CLI de la centrale de Gravelines dans le collège des personnes qualifiées, ce qui lui permet d’intervenir dans les débats et groupes de travail dédiés.

Les CLI ont une mission générale de suivi, d’information et de concertation en matière de sûreté nucléaire, de radioprotection et d’impact sur les personnes et l’environnement.

Son représentant participe également aux travaux de l’ANCCLI (Association nationale des CLI) en liaison avec l’ASN et l’IRSN (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire).

 Un «  Comité des adhérents Sfen en CLI » regroupe tous les adhérents Sfen représentés dans les CLIs.

Le 29 septembre 2022, les membres de la CLI ont pu participer à une démonstration de la Force d’Action Rapide du Nucléaire (FARN) au PAARC de l’Aa.

La FARN, c’est une équipe de près de 300 personnes réparties sur un état major et 4 services régionaux (Paluel, Bugey, Civaux, Dampierre). Les équipiers process, intervention et logistique sont tous des agents EDF, détachés à près de la moitié de leur temps pour se former et s’entrainer au sein de la FARN (environ 33 000 heures de formation / an).

En quoi la FARN est-elle une unité unique au monde ?

Olivier Le Roux, directeur :  La FARN a été créée le lendemain de l’accident de Fukushima en 2011. Elle est dimensionnée pour secourir n’importe quelle centrale nucléaire française, sur l’ensemble de ses réacteurs, en moins de 24h, en toutes circonstances : séisme, inondation externe ou interne, tempête… Le domaine d’intervention de la FARN couvre des situations extrêmes : centrale sinistrée en totalité (perte totale des alimentations électriques et de la source froide), destruction des infrastructures environnantes (voies d’accès, bâtiments), impossibilité pour les équipes locales d’astreinte de se rendre sur site… Dans ces situations, la FARN intervient pour réalimenter la centrale en eau, en air comprimé et en électricité, de manière à maintenir les fonctions de sûreté minimales et éviter tout rejet dans l’environnement. La FARN est une unité guidée par des valeurs très fortes : la rigueur, la solidarité et l’exemplarité. En cela, la FARN est une unité unique au monde, que les exploitants du monde entier nous envient.

Cette démonstration a été opérée dans le cadre de l’exercice de grande ampleur mené sur le CNPE et dont le scénario était un isolement de la centrale résultant de la montée des eaux.
Réunion de Bureau du 05/10/2022

Les différents thèmes abordés, lors de la réunion de bureau :

  • Corrosion sous contrainte
  • Site internet
  • Retour sur la convention SFEN 2022
  • Université des métiers du Nucléaire, UMN
  • Présentation du document « Cartographie des compétences » de l’EDEC
  • Intervention au collège de Ardres au mois de Novembre
  • Rencontre avec les politiques « locaux »
Réunion de Bureau du 09/12/2022

Les différents thèmes abordés, lors de la réunion de bureau :

  • Rencontre avec M. Mathias Povse, Directeur de l’action Régionale EDF
  • Échange sur le redémarrage des réacteurs nucléaires
  • Débat public sur l’EPR 2 et Penly, organisé par la Commission Nationale du Débat Public du 27/10/2022 au 27/02/2023.
Deux débats seront organisés à Lille, le premier le 19 Janvier, en visio, sur les déchets nucléaires, le second le 26 Janvier en présentiel, sur le financement des EPR2.
N’oubliez pas de mettre votre participation sur le site:
  • Retour sur la conférence de G. SAPY « Comment intégrer les énergies intermittentes dans le réseau électrique »
  • Retour sur l’intervention au collège de Ardres, avec les élèves de 4ième et 3ième, avec pour thème : Faire connaître la filière nucléaire et les différents métiers associés

Cette rencontre fut une réussite, de nombreux élèves étaient présents et curieux vis à vis de cette énergie. Les professeurs présents nous ont fait un excellent retour sur cette intervention, et sont déjà intéressés pour renouveler cette démarche l’année prochaine. Un article de presse a été diffusé par le journal Nord Littoral.

Suite à cet article, nous sommes sollicités par le collège de Blériot pour une intervention courant janvier.

  • Retour sur le Comité des Régions du 28/11/2022
  • Achat d’un Totem

Le bureau va faire l’acquisition  d’un pupitre tactile (photo ci-dessous), mis à disposition des collèges, lycées afin de donner un accès facile et ludique aux élèves vis à vis des informations relatives à l’énergie nucléaire ainsi qu’aux métiers du nucléaire, les formations existantes , les recrutements, au travers du site « Mon Avenir dans le Nucléaire ».

 

 

Réunion de bureau du 08 Mars 2023

Les différents thèmes abordés, lors de la réunion de bureau :

  • Enquête publique VD4 Gravelines 1 et 3

Le contexte réglementaire général :

Article L593-18 du code de l’environnement (synthèse du texte): L’exploitant d’une installation nucléaire de base procède au réexamen des installations en prenant en compte les meilleures pratiques internationales.Il doit permettre d’apprécier la situation de l’installation au regard des règles qui lui sont applicables […] en tenant compte notamment de l’état de l’installation, de l’expérience acquise au cours de l’exploitation, […].

Ces réexamens ont lieu tous les dix ans ».

Le contexte réglementaire spécifique :

Toutefois, le réexamen après 35 ans de fonctionnement présente la particularité suivante:

Article L593-19 du code de l’environnement (synthèse du texte)

Les dispositions proposées par l’exploitant lors des réexamens au-delà des 35 ans de fonctionnement d’un réacteur sont soumises, après enquête publique, à la procédure d’autorisation par l’Autorité de sûreté nucléaire.

Les modalités de l’enquête publique sont précisées aux articles R593-62-2 à 8 du code de l’environnement.

Concernant la CLI, il est indiqué que le Préfet consulte la CLI au plus tard à l’ouverture de l’enquête publique.

Proposition :

– Présentation générale en CLI plénière le 27/02/23

– Présentation détaillée des documents de l’enquête en commission technique à partir d’avril 2023

Le contenu de l’Enquête Publique

Rappel : les dispositions proposées par EDF lors du 4ème réexamen périodique, au-delà de la 35ème année de fonctionnement, des réacteurs 1 et 3 du CNPE de Gravelines, sont soumises à enquêtes publiques.

Art. R. 593-62-4. : Le dossier mis à l’enquête publique comprend (synthèse du texte) :

1°Une note de présentation précisant les coordonnées de l’exploitant, l’objet de l’enquête, les principales

dispositions prises depuis le dernier réexamen et proposées, et leur motif pour la protection des intérêts.

[les dispositions prises concernent les risques (accident avec ou sans fusion du cœur, agressions, refroidissement de la piscine combustible), les inconvénients (liés au fonctionnement normal), la conformité de l’installation, le maintien dans le temps de l’installation – vieillissement, obsolescence, maintien de la qualification-]

2°Le Rapport de Conclusion du réexamen de sureté, avec les mêmes thèmes que mentionnés ci-dessus].

Art. R. 593-62-4. : Le dossier mis à l’enquête publique mentionné au dernier alinéa de l’article L. 593-19 comprend (suite) :

3°La description des dispositions proposées par l’exploitant pour remédier aux anomalies constatées ou pour améliorer la protection des intérêts à la suite du réexamen périodique […]

[Il s’agit des dispositions proposées par l’exploitant à l’issue du 4ème Réexamen de sureté, sur les mêmes thèmes, à savoir : maitrise des risques –améliorations de sureté sur 4 thèmes-, maitrise des inconvénients – fonctionnement normal-, conformité, poursuite de l’exploitation au-delà de 40 ans]

4° Le document présentant les enseignements tirés par EDF de la phase de concertation générique du 4ème Réexamen de sureté.

5°La liste des textes régissant l’enquête publique ainsi que son articulation avec la procédure relative au réexamen périodique prévu au troisième alinéa de l’article L. 593-19.

Le planning envisagé pour Gravelines

Les enquêtes publiques conjointes concernent les réacteurs ayant passé leur 4ème visite décennale et leur réexamen de sureté, à savoir les réacteurs 1 et 3.

Quelques dates des relations d’EDF avec les parties prenantes externes :

– CLI plénière le 27/02 et commission technique le 11/04 (lorsque les pièces seront finalisées)

– Rencontre des maires du périmètre 5km : en cours

– Echanges sur modalités et processus avec Préfecture et ASN : en cours

– Présentation aux parlementaires ayant visité la centrale

– Comité d’ancrage territorial et commission territoriale CCI : d’ici l’été

– …..

Les modalités pratiques proposées

Périmètre et durée envisagés (à confirmer avec la Préfecture)

Périmètre d’enquête ‘physique’ de 5km, à l’instar des autres enquêtes pour les installations nucléaires

Information et diffusion du dossier au format électronique à l’ensemble des communes de la zone PPI (20km) et affichage de l’avis d’enquête par celles-ci

Large publication de l’avis d’enquête publique dans les journaux

Mise en place d’un registre dématérialisé (mise en ligne du dossier d’enquête publique, recueil des observations sur le site ou via une adresse mail dédiée)

Durée d’enquête minimale prévue par les textes : 2 semaines, mais durée proposée d’un mois compte- tenu de l’enjeu

Regroupement calendaire des enquêtes sur les réacteurs 1 et 3 : enquêtes publiques conjointes.

 Enquête envisagée en courant 2nd semestre 2023

 

  • Point sur les présentations dans les collèges

Deux présentations ont été réalisées dans les collèges de Ardres et Blériot Sangatte. Les retours sont très positifs.

Retour sur l’intervention au collège de Blériot Sangatte, article paru dans le journal interne de l’école :

« Le nucléaire recrute !!

 De la conception, à la construction, au démantèlement en passant par l’exploitation et la maintenance, dans de nombreux domaines comme la mécanique, la chaudronnerie, la robinetterie etc… les métiers liés au nucléaire vont générer de nombreux emplois dans les années à venir.

Un grand merci à Messieurs Bourgain, Decherf, Marlière et Domisse de la SFEN pour leur intervention auprès d’une quinzaine d’élèves de 3ème le jeudi 26 janvier 2023. Ce fut l’occasion d’informer sur la place du nucléaire aujourd’hui mais aussi de rétablir quelques vérités (non, les métiers du nucléaire ne sont pas plus dangereux que d’autres…). Nos collégiens se sont montrés très curieux et ont posé beaucoup de questions sur les différents métiers mais aussi sur les conditions de travail à la centrale de Gravelines.

  • Participation au Forum des métiers le 16 mai à Calais et à  la nuit des métiers le 10 mars
  • Visite Eurotunnel et IFA, autres visites et conférences 
  • Site Internet Sfen HdF
  • Points d’actualité
Réunion de Bureau du 07 Juin 2023

Les différents thèmes abordés, lors de la réunion de bureau :

  • Point sur les actions Collèges et Lycées sur les métiers et compétences requises pour le nucléaire en lien avec l’Université des Métiers du Nucléaire (UMN)
  • Présentation de la plaquette Sfen Hauts de France avec nos objectifs, nos actions
  • Visite Interconnexion France-Angleterrre le 20 septembre prochain
  • Notre bureau régional a été choisi pour présenter ses réalisations lors de l’AG de la Sfen le 5 juin prochain.
  • Enquête publique sur l’allongement de la durée de fonctionnement de Gravelines

        La Sfen Hdf participe aux réunions relatives à l’enquête publique, portant sur les principales modifications et améliorations apportées aux tranches, afin de se rapprocher le plus possible du niveau de sûreté de l’EPR.

La dernière réunion aura lieu le 29 juin prochain, elle portera sur le rapport de conclusions du réexamen de sûreté.

  • Présentation au Lycée Colbert de Tourcoing  « Place du nucléaire dans la transition énergétique »

Cette présentation devant une centaine d’étudiants (classes terminales et classes préparatoires) s’est déroulée le 12 mai 2023 et portait sur le rôle du nucléaire contre le réchauffement climatique, quel nucléaire pour quels objectifs.

La présentation a été suivie d’une séance de Q/R permettant de préciser le rôle du nucléaire en tant qu’énergie pilotable et non carbonée, et ainsi palier l’intermittence du solaire et de l’éolien.

Réunion de Bureau du 20 Septembre 2023

Les différents thèmes abordés, lors de la réunion de bureau :

  • Synthèse de la note technique Sfen « Combien coûte le Nucléaire », D. BERQUEZ (voir document joint)

La note technique diffusée en novembre 2022 a pour objet d’éclairer l’ensemble des débats sur la contribution du nucléaire à la compétitivité du système électrique. Cette note souligne qu’il n’existe pas de méthode unique de calcul des coûts, et met en avant la prévalence des coûts système (coût de production, de modification du réseau et de la flexibilité) pour une analyse économique adéquate, ainsi que la sensibilité du coût du nucléaire au facteur de charge et donc à l’importance de la composition du mix électrique (% d’EnRi).

Elle rappelle également les avantages de prolonger la durée de vie des réacteurs existants, et de construire une première série de 6 EPR.

  • Présentation de l’entreprise FRAMATOME JEUMONT, de ses produits, projets, réalisations en France et à l’export, des embauches.
  • Présentation du document UMN « repères pour le passeport nucléaire », JC. QUATTENENS (voir document joint)

Les besoins à l’horizon 2033 : entre 6000 et 10 000 emplois par an, sur les 10 ans à venir, avec des métiers en tension identifiés (du niveau CAP à BAC +5).

Les Bourses : 200 bourses pour le national, dont 29 pour les Hauts de France (600 € par mois sur 10 mois).

Les diplômes associés : CAP, BEP, BAC Pro, BTS

Quatre lycées en partenariat dans les Hauts de France

Passeport Nucléaire :

Le projet de coloration nucléaire des formations a pour objectif de proposer des modules permettant une acculturation au nucléaire dans les formations pour :

  • Contribuer à une meilleure lisibilité et faciliter l’orientation sur des formations ;
  • Renforcer l’attractivité de la filière nucléaire en donnant envie aux élèves de s’orienter vers un emploi dans le nucléaire ou vers une poursuite d’étude dans le nucléaire.

Il s’agit dans un premier temps d’une coloration relativement légère des formations par une adaptation minimum des formations ce qui n’exclut pas des approfondissements de certaines compétences, diplôme par diplôme, dans un deuxième temps.

Donner une acculturation nucléaire via des formations avec plusieurs types de contenus :

  • Des modules nucléaire (en e-learning du CAP au BAC+3) destinés à apporter aux apprenants une première connaissance des enjeux et métiers du nucléaire
  • Un appui de l’UMN à l’élève ou au lycée dans la recherche de stage ou d’alternance au sein d’une entreprise de la filière nucléaire : au moins pour un des stages que l’élève aura à faire
  • Si l’élève ne fait pas de stage ou son alternance au sein de la filière, un séminaire terrain (CNPE, usine Framatome, site ORANO, site CEA,…) avec rencontres d’acteurs pour avoir une application métier en lien avec la formation (ex. 2 jours sur CNPE)
  • Des situations pédagogiques professionnelles contextualisées à l’environnement nucléaire
  • formations BAC Pro à BAC +3 pour la rentrée 2023 :
  • BAC PRO : TCI, MELEC, MSPC
  • BTS : CRCI, CPI, CIRA, Electrotechnique, MS, ATI
  • Licences : Physique, Ingénierie et électromécanique
  • Licence PRO : CND
  • BUT GC et construction durable
  • Bachelors : Cybersécurité, Chargé d’affaires et projets industriels, Administrateur Infrastructure et Sécurité
  • Et des expérimentations supplémentaires

Contenu du e-learning : 13 heures de formation, réparties en 4 modules

  • Module 1 : Introduction et fondamentaux du nucléaire centrale
  • Module 2 : La radioactivité, cycle de vie du combustible
  • Module 3 : Sécurité, sûreté, radioprotection et environnement
  • Module 4 : Le nucléaire. Les métiers du présent pour construire le futur

Accès au e-learning du Passeport nucléaire

  • Sauf exception, l’accès au e-learning est conditionné par la signature d’une convention entre l’UMN et l’établissement qui s’engage dans le Passeport nucléaire
  • Un référent est nommé dans chaque établissement et son nom est transmis à l’UMN : son rôle est de transmettre à son tour à l’UMN la liste et mails des élèves-apprenants, professeurs, membres de l’équipe pédagogique à habiliter pour accéder au e-learning
  • Une fois cette liste transmise, l’UMN délivrera les accès élèves-apprenants et professeurs qui recevront un mail avec leur mot de passe de connexion
  • L’adresse de la plateforme de connexion est : https://passeport- nucleaire.fr/
  • Pour rappel, le e-learning est destiné aux élèves-apprenants en Bac Pro, BTS, Bac +3, et ne concerne pas les élèves-apprenants en niveau masters et écoles d’ingénieurs pour lesquels un autre dispositif est prévu

Le passeport sera également une passerelle pour les stages en entreprise.

Pour information : Environ 40 000 jeunes en moins à l’horizon 2040 dans les écoles en raison d’une baisse de la démographie dans les Hauts de France (pour environ 220 000 étudiants aujourd’hui).

  • Intervention dans les écoles

16/11/23, AM : intervention au Collège MLK à Calais,

Les lycées Saint Joseph d’Etaples et de Boulogne Sur Mer vont nous solliciter au cours de l’année scolaire, ainsi que l’ULCO de Boulogne sur Mer.

Les interventions au collège de Ardres, Blériot et lumbres seront aussi renouvelées.

Framatome-Jeumont doit contacter différents collèges dans l’Avesnois afin de préparer nos prochaines présentations, avec le témoignage d’un salarié de Jeumont.

  • Visite de l’entreprise Jeumont le 12 décembre 2023, avec la réunion de bureau sur place
  • Visite industrielle 2024 : Eurotunnel, date à programmer,
  • La Sfen Hauts de France participera à la réunion du groupe de travail sûreté du CNPE de Gravelines le 13 octobre prochain, au Comité des régions de la sfen le 26 octobre, à la réunion de la Commission sécurité des populations du CNPE gravelines ainsi qu’à la rencontre avec les Ambassadeurs du CNPE Gravelines le 26 septembre.
  • La Sfen HdF a prêté son pupitre « Mon avenir dans le nucléaire » pour la Fabulous Factory, qui s’est tenue à Dunkerque.
Réunion de Bureau du 12 Décembre 2023

Les différents thèmes abordés, lors de la réunion de bureau:

  • Baromètre des énergies, enquête réalisée pour EDF

Le nucléaire recueille 59% d’opinion favorable et 19% d’opinion défavorable

Le nucléaire ne produit pas de CO2 pour 55% des Français

Les + du nucléaire : sécurité d’approvisionnement et continuité du fonctionnement

Les – : les déchets puis (derrière) les risques d’accident

  • Présentation « La consommation d’eau des Centrales Nucléaires », C. BOURGAIN

Voir présentation ci-jointe

– Circuit fermé (aéroréfrigérant, centrales sur les fleuves) : prélevé 2m3/s soit 0,5 à 1% du débit du fleuve et 0,7m3/s consommé

– Circuit ouvert (mer et fleuves) : 50m3/s prélevé soit 10% du débit des fleuves et 0,1% de consommé.

  • Point sur les actions UMN, Université des Métiers du Nucléaire, JC. QUATENNENS

– 29 bourses délivrées pour les HdF, 600 euros par mois, dans les établissements suivants : Maubeuge, Hénin Beaumont, Dunkerque Lycée de l’Europe, Longuenesse

– Un parrain d’entreprise est nommé pour chaque élève

– Déploiement de la « Coloration », CAP au BTS :

Le lycée Gustave Eiffel à Armentières s’ajoute aux 4 établissements cités ci-dessus pour           entreprendre cette action

E-learning proposé en option, environ 12 heures

Un parrain d’entreprise est associé à chaque élève

Délivrance d’un « Passeport Nucléaire » à la fin des études, avec reconnaissance de cette formation par l’éducation nationale

– Coloration du diplôme d’ingénieur avec certaines écoles : Formation par modules plus complète que celle apportée du CAP au BTS

  • WNE World Nuclear Exhibition, Salon du Nucléaire édition 2023

3 jours de présentation, nombreux stands dont la Sfen, présence de la Sfen Hauts de France

  • Semaine des métiers du Nucléaire, 05 au 09 février 2024

– Forum à Sportica le 09 février, piloté par France Travail Nord

– Stand commun EDF / Sfen, à valider, Pilote : JC. Quatennens

– Contact Rectorat pour intervention dans les écoles, et contact pour page régionale UMN : Jean Claude donne les coordonnées de ces deux personnes

  • Intervention dans les écoles

Plusieurs interventions sont prévues en début d’année 2024, collèges de Blériot, Bourbourg, Ardres.

  • Fusion ASN/IRSN: La décision n’est pas prise, passage au Parlement à venir, à suivre

 

  • Acceptation sociétal SMR-AMR: Restitution de cette analyse à la prochaine réunion de bureau

 

  • Opération « Welcome aboard »: Le renouvellement en 2024 est en cours de réflexion côté national.

Si cette opération est renouvelée, il sera nécessaire de réfléchir au sein du bureau sur les modalités à mettre en œuvre pour obtenir un nombre d’adhésion des jeunes plus conséquent qu’en 2023.

  • Débat Public EPR2 Gravelines: L’enquête doit se tenir mi 2024.

Nous pourrions, en amont de l’enquête, échanger avec le Directeur du débat public (Antoine Ménager) lors de la prochaine réunion du bureau, qui se tiendrait au CNPE , avec la présence des membres Sfen.